Norme EN407 Résistance chaleur


Pré-requis pour cette norme :
  • Pour être testé à la norme EN407, un gant doit avoir préalablement validé un niveau minimal de 1 aux tests de résistance à l'abrasion et de résistance au déchirement de la norme EN388.

Comment comprendre la norme EN407?

Télécharger le Memo 407

La norme EN407 définit le niveau de performance thermique des gants (protection contre la chaleur et/ou le feu) qui apparaissent sous plusieurs des formes suivantes : flamme, chaleur de contact, chaleur radiante, petites projections de métal fondu ou grosses projections de métaux en fusion. La nature et le degré de protection sont indiqués par un pictogramme suivi d’une série de 6 niveaux de performance relatifs à des propriétés de protection spécifiques.

Comportement au feu Résistance à la chaleur de contact Résistance à la chaleur convective Résistance à la chaleur radiante Résistance à de petites projections de métal en fusion Résistance à de larges projections de métal en fusion

1er digit: Comportement au feu

Le premier digit sour le pictogramme représente le niveau de résistance à l'inflammabilité. Pour définir son indice, on réalise un test sur un échantillon donné qui est exposé à une flamme pendant 15 secondes. On mesure ensuite le temps durant lequel le matériau du gant cesse de brûler ou de se consumer. Plus le gant s'éteint rapidement, plus le niveau de performance sera élevé (les niveaux de performances sont compris entre 1 et 4). En cas de fusion, le matériau ne doit pas suinter. La couture doit résister à un temps d'exposition à la flamme de 15s de la surface d'essai.

Durée de persistance à la flamme en secondes Niveau
Non testé X
≤ 20" 1
≤ 10" 2
≤ 3" 3
≤ 2" 4

2ème digit: Résistance à la chaleur de contact

Le second digit sous le pictogramme représente le niveau de résistance à la chaleur de contact. Pour définir cet indice, on met le gant en contact d'une plaque chauffée à 100° 250° 350° puis 500° dont la température varie entre 100° à 500 °C. On vérifie à chaque fois que le gant assure une protection d'au mois 15 secondes pendant lesquels la température intérieur ne s'élève pas de plus de 10 °C. On retient le niveau correspondant à la plus haute température pour laquelle le gant passe le test avec succès selon le tableau ci après.

Chaleur de contact Niveau
Non testé X
100°C 1
250°C 2
350°C 3
500°C 4

3ème digit: Résistance à la chaleur convective

Le troisième digit sous le pictogramme représente le niveau de résistance à la chaleur convective (ou chaleur pénétrante graduelle). Pour définir son indice, on met en contact le gant avec la chaleur d’une flamme nue et on mesure en secondes le temps pendant lequel le gant conserve à l'intérieure une augmentation de température inférieure à 24 °C. Plus le gant retarde la transmission de chaleur, plus le niveau de performance (compris entre 1 et 4) sera élevé . Les résultats de la chaleur convective ne peuvent être renseignés que si un niveau de performance minimum de 3 est obtenu pour le comportement au feu. Trois essais sont réalisés, c'est la moyenne de 3 essais différents qui permet de définir la valeur.

Transmission de la chaleur en secondes Niveau
Non testé X
≥ 4" 1
≥ 7" 2
≥ 10" 3
≥ 18" 4

4ème digit: Résistance à la chaleur radiante

Pré-requis : les résultats pour ce test ne peuvent être renseignés que si un niveau de performance minimum de 3 est obtenu pour le comportement au feu. Le quatrième digit sous le pictogramme représente le niveau de résistance à la chaleur radiante. Pour définir son indice, un échantillon donné est exposé à un rayonnement thermique. On mesure ensuite en secondes le temps nécessaire à l'élévation d'une certaine température à l'intérieure du gant. Plus le gant retarde la transmission de chaleur, plus le niveau de performance (compris entre 1 et 4) sera élevé. Les résultats ne peuvent être renseignés que si un niveau de performance minimum de 3 est obtenu pour le comportement au feu.

Transmission de la chaleur en secondes Niveau
Non testé X
≥ 5" 1
≥ 30" 2
≥ 90" 3
≤ 150" 4

5ème digit: Résistance à de petites projections de métal en fusion

Pré-requis : les résultats pour ce test ne peuvent être renseignés que si un niveau de performance minimum de 3 est obtenu pour le comportement au feu. Le cinquième digit sous le pictogramme représente le niveau de résistance aux projections de métal en fusion. Pour définir son indice, on mesure, sur un échantillon donné, le nombre de gouttes de métal en fusion nécessaires pour entraîner une augmentation de la température de 40 °C entre le matériau du gant et la peau. Plus le nombre de gouttes nécessaires sera élevé, plus le niveau de performance (compris entre 1 et 4) sera élevé. Les résultats ne peuvent être renseignés que si un niveau de performance minimum de 3 est obtenu pour le comportement au feu.

Nombre de projections nécessaires pour une augmentation de température de 40°C Niveau
Non testé X
≥ 5 1
≥ 15 2
≥ 25 3
≥ 35 4

6ème digit: Résistance à de grandes projections de métal en fusion

Pré-requis : les résultats pour ce test ne peuvent être renseignés que si un niveau de performance minimum de 3 est obtenu pour le comportement au feu. Le sixième digit sous le pictogramme représente le niveau de résistance à de grandes projections de métal en fusion.Pour définir son indice, on mesure, sur un échantillon donné, le poids (en grammes) de fer en fusion nécessaire pour détériorer une peau artificielle constituée de PVC (fixée à l’intérieur du gant). Plus le poids de fer testé sera élévé, plus le niveau de performance sera élevé (les niveaux de performances sont compris de 1 à 4).

Les résultats ne peuvent être renseignés que si un niveau de performance minimum de 3 est obtenu pour le comportement au feu.

Masse de projection (en grammes) nécessaire pour une brûlure Niveau
≥ 30 1
≥ 60 2
≥ 120 3
≥ 200 4

Les gants EN 407 n'ont pas pour objectif de protéger les mains du porteur contre les risques spécifiques. Par exemple, ils ne protègent pas des risques liés aux opération de soudure. Les gants soudeurs possèdent leur propre norme (EN 12477). C'est aussi le cas pour la lutte contre les incendies.

Cela ne vous semble pas clair? Nous contacter Nous contacter